6 avr. 2023

Véhicules de loisirs : comment répondre à la demande pour toujours plus d’autonomie ?

049 Article Dolphin


Dormir au bord de la plage, dîner en pleine nature, passer plusieurs jours en famille ou entre amis isolés du reste du monde… Pour de nombreux utilisateurs de véhicules de loisirs, le principal atout de ce type d’engins, c’est la liberté qu’ils offrent. Mais dans le monde du VDL, qui dit liberté, dit nécessité d’avoir une autonomie suffisante pour conserver ses aliments au frais ou encore recharger ses appareils électroniques, sans être contraints de se raccorder régulièrement sur une prise 220 volts. Devant ce désir croissant d’autonomie, les constructeurs et aménageurs de véhicules de loisirs doivent se renouveler pour proposer des équipements toujours plus économes. Voici quelques pistes à explorer pour répondre à la demande des utilisateurs pour toujours plus d’autonomie.

Autonomie des véhicules de loisirs : opter pour des équipements peu énergivores

C’est la première étape pour améliorer l’autonomie des véhicules de loisirs : choisir des équipements peu énergivores permettra aux usagers d’être autonomes plus longtemps sans réduire drastiquement leur confort.

Opter pour un éclairage aux LED

En plus d’être une tendance esthétique prisée par les influenceurs, l’éclairage aux LED permet de véritables économies d’énergie. En moyenne, la consommation d’une LED est ainsi 8 à 10 fois plus faible qu’une ampoule incandescente classique et 3 à 5 fois plus faible qu’une ampoule fluo compacte. De quoi faire la différence dans un véhicule où la consommation énergétique est limitée. De plus, sa très longue durée de vie– autour de 20 000 à 25 000 heures – ne nécessite pas de changer d’ampoule régulièrement.

Installer un réfrigérateur à absorption

Essentiels pour le confort des utilisateurs de véhicules de loisirs, les réfrigérateurs sont aussi les appareils qui consomment le plus d’électricité à bord des VDL. Pour réduire au maximum le coût énergétique de ce type d’équipements, il est recommandé d’installer des réfrigérateurs à absorption qui consomment moins. En effet, contrairement au frigo à compression, le frigo à absorbation peut fonctionner soit via une résistance branchée en 220V, soit grâce à une bombonne de gaz. Cette alternance permet aux utilisateurs d’être plus autonomes car ils ne sont pas limités par l’usage exclusif de l’électricité et qu’ils peuvent stocker une partie de leur source d’énergie dans une bouteille de gaz.

Intégrer un contrôleur de batterie

Un contrôleur de batterie permet aux usagers d’avoir une vision sur le niveau de charge de leur batterie et d’adapter leur consommation en fonction. Directement relié aux téléphone des consommateurs via Bluetooth, cet outil offre même la possibilité de paramétrer des alertes pour gérer de manière optimale sa consommation. Intégrer un tel appareil peut ainsi sensiblement aider les utilisateurs de VDL à être plus économes et donc plus autonomes.

CTA Livre Blanc

Véhicules de loisirs : investir dans des batteries au lithium

Largement démocratisées ces 5 dernières années, les batteries au lithium représentent une solution de premier choix pour les utilisateurs de véhicules de loisirs en recherche d’autonomie énergétique. Voici pourquoi.

Une importante densité d’énergie

Conçues grâce à la technologie lithium fer phosphate, ce type de batterie est particulièrement performant : à dimensions égales, une batterie au lithium a en effet une densité trois fois plus importante que celle d’une batterie plomb acide. Résultat, ce dispositif permet aux utilisateurs de véhicules de loisirs de disposer d’une autonomie énergétique importante, sans avoir à réduire leur espace de vie déjà restreint.

Un meilleur stockage de l’énergie

L’autre particularité des batteries au lithium, c’est la possibilité d’utiliser toute l’énergie stockée sur l’appareil. En effet, contrairement aux batteries traditionnelles dont l’utilisation est limitée à 50% de leurs capacités, les batteries aux lithium peuvent s’utiliser jusqu’à leur déchargement complet. Cette potentialité a donc pour effet de doubler l’autonomie énergétique des appareils.

Véhicules de loisirs : multiplier les sources d’énergie

Même performante, bien souvent une seule source d’énergie ne suffit pas à assurer l’autonomie des véhicules de loisirs. C’est pourquoi, il est intéressant de les multiplier.

S’équiper de panneaux photovoltaïques

Installer des panneaux photovoltaïques sur les VDL offre la possibilité aux utilisateurs de recharger naturellement leurs batteries grâce à l’énergie solaire. Ils produisent en moyenne de 20 à 150 ampères sur une journée en fonction de l’ensoleillement. Bien qu’attrayante pour les usagers visant l’autosuffisance, cette solution est néanmoins trop dépendante de la météo pour assurer l’autonomie complète du véhicule. Elle doit donc être combinée avec d’autres sources d’énergie.

Véhicules de loisirs : intégrer un chargeur DC/DC

Les chargeurs de type DC/DC appartiennent à la gamme des chargeurs embarqués. A la différence des chargeurs AC/DC qui nécessitent une source de courant extérieur pour fonctionner, les chargeurs ou boosters DC/DC utilisent l’énergie délivrée par l’alternateur en roulant. Ce dispositif plus adaptatif permet ainsi à la batterie cellule d’être toujours entièrement chargée et offre une abondante réserve d’énergie disponible en cas d’arrêt du véhicule. Ce stock favorise donc considérablement l’autonomie des usagers.


Pour aller encore plus loin dans l’optimisation du rechargement, il est possible d’opter pour un chargeur DC/DC double sortie
qui permet d’alimenter simultanément :

Lire aussi : OEM : 4 bonnes raisons de choisir un booster DC/DC double-sortie pour vos véhicules de loisirs et véhicules professionnels.

CTA contact

Conscient que l’enjeu de l’autonomie est primordial pour les concepteurs et aménageurs de véhicules de loisirs, Dolphin propose une large gamme de chargeurs tous compatibles avec des batteries au lithium, et présentent deux produits phares conçus spécialement dans cette optique :


Vous souhaitez bénéficier d’une technologie innovante et breveté qui répond aux défis actuels de l’aménagement des véhicules de loisirs ? Contactez-nous !

Autres actualités

Voir toutes les actualités
8 févr. 2024

Filière nautique : comment faire face à la pénurie de main-d’œuvre opérationnelle ?

Depuis plusieurs années, la filière industrielle nautique fait face à un défi majeur : une pénurie de main-d'œuvre opérationnelle. Malgré un nombre important d'opportunités d'emploi, cette problématique est particulièrement aiguë chez les constructeurs de navires de plaisance. L'enjeu principal pour la filière nautique : attirer et retenir les talents. Cette situation soulève plusieurs questions : comment améliorer la visibilité et l'attractivité des métiers de la filière nautique ? Quelles stratégies adopter pour résoudre les problèmes de logement et de transport qui constituent des obstacles pour les travailleurs potentiels ? Et comment des entreprises innovantes - telles que Dolphin Charger - peuvent-elles jouer un rôle dans la revitalisation de ce secteur ?
8 févr. 2024

Révision de la directive européenne sur les bateaux de plaisance : où en sommes-nous ?

L'industrie nautique européenne se trouve à un carrefour. Avec la possible révision de la Directive européenne 2013/53/EU sur les bateaux de plaisance, c’est une harmonisation des standards de sécurité et environnementaux des bateaux de plaisance au sein de l'Union européenne qui est recherchée. Elle est désormais sujette à un examen minutieux pour déterminer si des ajustements sont nécessaires pour continuer à répondre aux enjeux actuels de l'industrie et de l'écologie. Quelle est la nature de cette directive ? Quel est son rôle dans la garantie d’une navigation sûre et garante d’un impact écologique minimal ? Comment les associations industrielles se mobilisent pour s’assurer que les futures réglementations soient viables pour les constructeurs tout en répondant aux impératifs environnementaux ? Eclairage.

Hello.

This is our French website.
For English, simply click here: www.dolphin-charger.fr

Pour continuer votre visite en français, cliquez ici