27 mai 2021

Chargeur de batterie bateau : tout ce que vous devez savoir

Batterie-bateau

Qu’elles servent à faire démarrer le moteur ou à assurer le fonctionnement électrique des équipements de bord, les batteries constituent un élément indispensable à bord des bateaux. Or, pour fonctionner, les batteries d’un bateau ont besoin d’être rechargées. A quelle fréquence faut-il charger une batterie marine ? Comment choisir un bon chargeur de batteries ? Suivez le guide pour tout savoir sur la question !


Chargeur de batterie : qu’est-ce que c’est ?

La batterie est au bateau ce que le réservoir d’essence est à la voiture : une réserve d’énergie indispensable au bon fonctionnement des équipements électriques. Forcément, au bout d’un certain temps d’utilisation, le niveau d’énergie contenu dans la batterie diminue et vous avez besoin de la recharger. C’est là qu’intervient le chargeur de batterie.


Plus précisément, le rôle du chargeur de batterie consiste à utiliser de l’énergie depuis une source, en général à 220V, et à convertir ce 220V en courant continu en 12, 24 ou 48V, selon la tension des batteries, pour les recharger. Sur les grands bateaux, on trouve généralement une source d’énergie autonome, un générateur électrique, avec lequel il est possible d'alimenter le chargeur de batterie. En effet, il faut bien comprendre que le chargeur de batterie a lui-même besoin d’énergie, il ne fonctionne pas de manière autonome. Sur des bateaux plus petits, il faut attendre d’être à quai pour se raccorder à une prise de 220V et ainsi recharger les différentes batteries à bord.


Batterie de démarrage, batterie de servitude, batterie de secours : quelles différences

A bord d’un bateau, on retrouve 3 grandes familles de batteries, selon leurs types d’applications. Comme elles répondent à des besoins différents, elles ont des caractéristiques techniques différentes.

Batterie de démarrage

Comme son nom l’indique, la batterie de démarrage a vocation à faire démarrer le moteur du bateau, au même titre qu’une batterie de démarrage sur une voiture. Pour y parvenir, la batterie doit pouvoir fournir énormément de courant sur un temps très court. Une batterie de démarrage peut facilement être utilisée de multiples fois avant d’avoir besoin d’être rechargée, car dès que le bateau démarre, l’alternateur du moteur vient la recharger.

Batterie de servitude

Réfrigérateur, éclairage, autopilote… La batterie de servitude sert à alimenter tous les équipements de bord fonctionnant en courant continu. Etant donné qu’elle est sollicitée tout au long de la durée de navigation, elle se doit de fonctionner dans la durée. Techniquement, cela implique que la batterie soit capable d’effectuer de nombreux cycles de charge et de décharge plus longtemps qu’une batterie de démarrage.

Batterie de secours

On trouve généralement des batteries de secours sur des bateaux d’une certaine envergure. Il s’agit d’une solution de back-up, qui ne sera utilisée qu’en cas d’urgence. Ainsi, les batteries de secours doivent avoir une durée de vie importante, pour pouvoir jouer leur rôle de réserve d’énergie de secours en cas de besoin.

Bon à savoir
: Si la batterie de secours est optionnelle, il est nécessaire d’avoir deux batteries distinctes pour démarrer et alimenter les équipements de bord. Si une seule batterie effectuait ces deux missions en parallèle, le plaisancier prendrait le risque de ne plus réussir à démarrer.

contact-dolphin-charger


Chargeurs de batterie de bateau : à quelle fréquence faut-il recharger ses batteries ?

En période estivale, ou en tout cas lorsque les bateaux sont utilisés régulièrement, il est conseillé de recharger ses batteries de servitude lorsqu’on rentre à quai. Le véritable problème en termes de fréquence de recharge se situe plutôt sur la période d’hivernage, lorsque les batteries restent inutilisées sur de longues périodes.

C’est une règle immuable dans le monde des batteries : si on ne s’en sert pas, elles se déchargent naturellement. On parle alors d’autodécharge. Le taux d’autodécharge d’une batterie dépend de sa qualité. Une batterie de bateau peut ainsi se décharger de 1 à 6% chaque mois. Pour un bateau qui se retrouve hiverné de longs mois à terre, avec un taux d’autodécharge de 3% par mois, on se retrouve en 6 mois avec une perte de 20% de la capacité de la batterie. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser un chargeur de batterie pendant la période d’hivernage. C’est d’ailleurs ce que proposent certaines sociétés de gardiennage.

La durée de vie des batteries est associée au nombre de cycles de charge qu’elles peuvent supporter.
Selon qu’on utilise une batterie au plomb, une batterie au gel, une batterie AGM ou une batterie au lithium, le nombre de cycles de charges peut énormément varier.

Dans tous les cas, plus l’on utilise une batterie, plus elle durera longtemps. Si on prend soin de recharger régulièrement ses batteries, elles peuvent durer 3 à 4 ans. Si vous laissez vos batteries inactives pendant la période d’hivernage, sans les recharger, vous pouvez vous retrouver avec une batterie morte au bout d’une saison. Ce n’est donc pas un sujet à prendre à la légère !


Les erreurs à éviter lors de l’utilisation d’un chargeur de batterie bateau

Pour préserver la durée de vie de vos batteries, plusieurs mauvaises pratiques sont à bannir.

1. Surcharge des batteries

La surcharge est l'une des principales causes de détérioration prématurée des batteries de bateau. Laisser les batteries en charge pendant une période prolongée au-delà de leur capacité maximale peut provoquer des dommages irréversibles, comme la dégradation des plaques internes et une augmentation de la production de chaleur. Pour éviter tout problème de surcharge, mieux vaut opter pour un chargeur équipé d'une fonction de coupure automatique lorsque la batterie est complètement chargée.

2. Sous-charge des batteries

Une sous-charge prolongée est également nuisible aux batteries de bateau. Insuffisamment chargées, elles peuvent en effet perdre en capacité de stockage d'énergie et en performance globale. La sous-charge répétée peut entraîner une sulfatation des plaques internes, ce qui réduit la capacité de la batterie à retenir une charge complète. Pour vous prémunir de cet écueil, assurez-vous d'utiliser un chargeur approprié, capable de fournir la quantité de courant adéquate pour charger complètement vos batteries.

3. Utiliser un chargeur de batterie marine inadapté

Plomb, gel, AGM, lithium… Chaque technologie de batterie nécessite un profil de charge spécifique, en termes de tension et de courant. Or, tous les chargeurs ne sont pas compatibles avec toutes les batteries. En utilisant un chargeur inadapté, vous risquez de sur ou de sous-charger la batterie, nuisant ainsi à sa longévité. Dans le même ordre d’idées, le chargeur retenu doit être de bonne qualité, spécifiquement conçu pour les applications marines, afin de délivrer une charge stable et régulée.

Pourquoi c’est important de choisir un chargeur de batterie adapté à son bateau ?

Choisir le bon chargeur est tout simplement nécessaire à la bonne performance de vos batteries, et par extension au bon fonctionnement de votre bateau. Eclairages, équipements de communication, appareils électro-ménagers… Les batteries alimentent en effet les différents systèmes électriques de bord. S’assurer d’une bonne charge des batteries, c’est s’assurer in fine que les plaisanciers bénéficient de performances optimales lors de leurs sorties en mer. Par ailleurs, étant donné que les batteries représentant un investissement important, il est crucial de ne pas compromettre leur durabilité. En choisissant le bon chargeur, les batteries fonctionneront à leur plein potentiel.

Il est également important de choisir le bon chargeur de batterie bateau pour des raisons de sécurité. Surchauffe, courts-circuits, incendies… Le chargeur retenu doit comporter les dispositifs de sécurité nécessaires pour assurer aux utilisateurs une recharge en toute sérénité.

Notons enfin que certaines embarcations nécessitent une recharge rapide pour une utilisation intensive, tandis que d’autres exigent une charge lente et régulière, compatible avec de longues périodes d’inactivité. Aussi, le chargeur doit tenir compte des besoins énergétiques du bateau et du style de navigation associé. Bateaux moteurs, bateaux à voile… Selon le programme d’utilisation du bateau, les critères de choix pour déterminer la meilleure solution de production d’énergie diffèrent.

Chargeurs de batteries bateaux : selon quels critères choisir ?

Important à de nombreux égards, le choix de la solution de production d’énergie sur un bateau de plaisance ne doit pas être fait à la légère. Que l’on soit constructeur ou concessionnaire, il faut prendre les bonnes décisions pour garantir l’autonomie énergétique à bord. Spécialiste de la marine, Dolphin Charger met à disposition de ses clients 4 gammes de chargeurs de batterie, allant de 10 à 100 ampères. De la plaisance aux bateaux à usage professionnel, les gammes Dolphin répondent à tous les besoins, sans jamais renoncer à la qualité et à la fiabilité. Découvrez notre série PROLITE !

Autres actualités

Voir toutes les actualités
8 févr. 2024

Filière nautique : comment faire face à la pénurie de main-d’œuvre opérationnelle ?

Depuis plusieurs années, la filière industrielle nautique fait face à un défi majeur : une pénurie de main-d'œuvre opérationnelle. Malgré un nombre important d'opportunités d'emploi, cette problématique est particulièrement aiguë chez les constructeurs de navires de plaisance. L'enjeu principal pour la filière nautique : attirer et retenir les talents. Cette situation soulève plusieurs questions : comment améliorer la visibilité et l'attractivité des métiers de la filière nautique ? Quelles stratégies adopter pour résoudre les problèmes de logement et de transport qui constituent des obstacles pour les travailleurs potentiels ? Et comment des entreprises innovantes - telles que Dolphin Charger - peuvent-elles jouer un rôle dans la revitalisation de ce secteur ?
8 févr. 2024

Révision de la directive européenne sur les bateaux de plaisance : où en sommes-nous ?

L'industrie nautique européenne se trouve à un carrefour. Avec la possible révision de la Directive européenne 2013/53/EU sur les bateaux de plaisance, c’est une harmonisation des standards de sécurité et environnementaux des bateaux de plaisance au sein de l'Union européenne qui est recherchée. Elle est désormais sujette à un examen minutieux pour déterminer si des ajustements sont nécessaires pour continuer à répondre aux enjeux actuels de l'industrie et de l'écologie. Quelle est la nature de cette directive ? Quel est son rôle dans la garantie d’une navigation sûre et garante d’un impact écologique minimal ? Comment les associations industrielles se mobilisent pour s’assurer que les futures réglementations soient viables pour les constructeurs tout en répondant aux impératifs environnementaux ? Eclairage.

Hello.

This is our French website.
For English, simply click here: www.dolphin-charger.fr

Pour continuer votre visite en français, cliquez ici