18 août 2022

Bateaux de plaisance : 4 pièges à éviter lors du choix de la solution de la production d’énergie

Bateaux de plaisance : 4 pièges à éviter lors du choix de la solution de la production d’énergie


Important à de nombreux égards, le choix de la solution de production d’énergie sur un bateau de plaisance ne doit pas être fait à la légère. Que l’on soit constructeur ou concessionnaire, il faut prendre les bonnes décisions pour garantir l’autonomie énergétique à bord. A cet effet, voici 4 pièges à éviter lors du choix de la production d’énergie.


Piège n°1 : ne pas prendre en compte le programme d’utilisation du bateau

Bateaux moteurs, bateaux à voile… Selon le programme d’utilisation d’un bateau, les critères de choix pour déterminer la meilleure solution de production d’énergie diffèrent.

livre blanc batterie lithium


Piège n°2 : faire l’impasse sur le mix énergétique

L’hybridation de différentes sources d’énergie permet d’obtenir un bon mix énergétique en termes de production. L’hybridation des sources d’énergie permet en effet de pallier le fait qu’il n’y ait pas de vent ou pas d’ensoleillement, selon qu’on soit en navigation ou mouillage. C’est pour cette raison que l’on trouve généralement deux sources d’énergie sur les trois sources d’énergie significatives que sont les panneaux solaires, les éoliennes, et les hydro-générateurs. Le tout, associé à des capacités de stockage importantes, parce qu’il faut pouvoir stocker cette énergie de manière à pouvoir en disposer lorsqu’on en a besoin. En ce sens, le lithium s’impose de plus en plus.

Pour un bateau de plaisance destiné à faire de la grande croisière, on retrouve ainsi systématiquement des panneaux solaires, de plus en plus des hydro-générateurs (parce que ces produits se sont optimisés en termes d’énergie et se développent de plus en plus), le tout chapeauté parfois d’une ou deux éoliennes pour l’aspect sécurité et le fait d’être certain d’avoir toujours de la production d’énergie.


Lire aussi : Eolien, solaire, hydro-générateur, groupe électrogène… Quelle solution de production d’énergie pour les bateaux de plaisance ?

Par conséquent, le constructeur peut faire de la pré-installation, - au niveau des câblages -, et laisser le choix au concessionnaire de rajouter, ou non, des équipements tels que des panneaux solaires ou des éoliennes.

Piège n°3 : avoir mal dimensionné l’installation électrique

Pour les bateaux où l’on cherche à être le plus autonome possible, en parallèle de solutions de production d’énergie appropriées au régime, il convient de réduire au maximum sa consommation de bord. Pour ce faire, il faut :

En fonction de chaque régime de navigation, il convient de réaliser un bilan électrique, et de privilégier les solutions les moins énergivores pour adapter le besoin électrique du bateau à la production et au stockage de l’énergie.

Ainsi, il faut avoir dimensionné correctement le besoin électrique, en fonction de l’utilisation du bateau et de ce qui sera possible de produire et de stocker en termes d’énergie. Le risque ici, serait de se retrouver avec un décalage entre une installation sous ou surdimensionnée en fonction du régime d’utilisation du bateau.

contact dolphin charger


Piège n°4 : oublier de rajouter un chargeur DC/DC au moteur

Malgré toutes les précautions prises, si les plaisanciers se retrouvent à court d’énergie en pleine mer, ils apprécieront grandement de pouvoir disposer d’une solution de secours en faisant tourner le moteur pour recharger les batteries. A cet effet, il est donc recommandé d’intégrer un chargeur DC/DC au moteur lors de la conception du bateau par le bureau d’études. Disposer d’un chargeur DC/DC permet en effet d’obtenir un meilleur rendement global au niveau de la recharge des batteries, d’avoir des profils de charge adaptés en fonction de la technologie des batteries et de recharger plus rapidement.



Spécialisé dans la conception et la fabrication de chargeurs de quai et de chargeurs DC/DC, Dolphin Charger propose aux OEM et ODM une gamme complète de solutions de conversion d’énergie dédiées à l’univers marin. Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous !

Autres actualités

Voir toutes les actualités
14 sept. 2022

Exigence de confort : de l’importance d’une conception des bateaux silencieuse

Quiconque a déjà passé une nuit à bord d’un bateau sait à quel point il peut être difficile de dormir sur ses deux oreilles. Ronronnement du réfrigérateur, robinet qui coule, souffle d’un ventilateur situé à proximité… Le bruit peut vite devenir le pire ennemi de ceux qui ont le sommeil léger ! Pour offrir le meilleur confort possible aux plaisanciers, les constructeurs se doivent de concevoir des bateaux les plus silencieux possible. Nos conseils pour y parvenir.
25 août 2022

Hivernage : comment améliorer la durée de vos batteries de bateaux?

Pendant l’hivernage, les batteries de bateau se déchargent automatiquement. Selon le type de batterie (AGM, GEL ou Plomb), l’auto décharge peut aller de 3% à 10% par mois. Lorsque votre bateau reste à quai, il est donc important de recharger ses batteries pour que celles-ci ne finissent pas en dessous du taux de décharge recommandé. Dans cet article, nous vous proposons une liste de bonnes pratiques. En appliquant ces conseils, vous allez pouvoir améliorer considérablement la durée de vie de vos batteries nautiques malgré la période d’hivernage.

Hello.

This is our French website.
For English, simply click here: www.dolphin-charger.fr

Pour continuer votre visite en français, cliquez ici