8 févr. 2024

Filière nautique : comment faire face à la pénurie de main-d’œuvre opérationnelle ?

Filière nautique : comment faire face à la pénurie de main-d’œuvre opérationnelle ?

Depuis plusieurs années, la filière industrielle nautique fait face à un défi majeur : une pénurie de main-d'œuvre opérationnelle. Malgré un nombre important d'opportunités d'emploi, cette problématique est particulièrement aiguë chez les constructeurs de navires de plaisance. Les régions clés telles que la Bretagne, les Pays de la Loire, le Sud-PACA, l'Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine sont particulièrement touchées.
Le secteur semble pourtant en pleine forme. Il regroupe environ 5000 entreprises et soutient 42 000 emplois, avec un regain d’activité notable depuis l'été 2020. Actuellement, près de 1500 postes en CDI sont proposés chaque année par les chantiers navals français, mais restent non pourvus, ce qui engendre des perturbations dans la production et constitue un frein à la reprise économique de ce secteur.
L'enjeu principal pour la filière nautique : attirer et retenir les talents. Cette situation soulève plusieurs questions : comment améliorer la visibilité et l'attractivité des métiers de la filière nautique ? Quelles stratégies adopter pour résoudre les problèmes de logement et de transport qui constituent des obstacles pour les travailleurs potentiels ? Et comment des entreprises innovantes - telles que Dolphin Charger - peuvent-elles jouer un rôle dans la revitalisation de ce secteur ?

Améliorer l’attractivité des métiers des industries nautiques

Image peu valorisée, offre pléthorique

La filière nautique souffre d'un déficit de visibilité et de reconnaissance, particulièrement chez les jeunes et leurs parents. Ces métiers, souvent associés à des professions manuelles et industrielles, ne sont pas suffisamment valorisés par l'Éducation nationale et sont perçus négativement par rapport à d'autres secteurs plus populaires comme le bâtiment, l'automobile, ou l'industrie navale et aéronautique.

Confrontée à un manque récurrent de main-d'œuvre, la filière nautique offre 1 500 postes annuellement (72 000 recrutements prévus d’ici 2030), principalement en construction, équipement, et maintenance. Les profils recherchés incluent des techniciens de maintenance, mécaniciens nautiques, menuisiers d’agencement, et opérateurs composites. Des formations adaptées sont disponibles, mais la filière souffre d'un déficit de visibilité et de notoriété, particulièrement pour les jeunes.

Initiatives tous azimuts

Le secteur tout entier se mobilise pour répondre aux exigences lourdes de demain. Actions de communication, collaborations entre les différents acteurs, création de formations, cherchent à répondre aux enjeux énoncés ci-dessus.
Acteur majeur, la Fédération des Industries Nautiques (FIN) mise sur la communication. Elle a lancé la campagne « L’équipe nautique recrute » pour combler le besoin croissant de main-d'œuvre dans le secteur nautique. La Fédération insiste sur l'importance de définir clairement l'identité de la filière pour améliorer son attractivité et prévoit également des campagnes ciblées pour les collégiens et les demandeurs d'emploi adultes.

De son côté, CINav, le Campus national des industries de la mer (ex Campus des Industries Navales), a pour rôle depuis sa création en 2018 de faciliter l'emploi dans le secteur maritime, y compris naval, nautique et énergies marines. Il promeut ces métiers auprès des jeunes et demandeurs d'emploi et travaille sur l'adaptation des formations existantes à la filière maritime. La collaboration avec Pôle emploi est essentielle pour attirer davantage de candidats aux formations maritimes.

La formation au centre de toutes les attentions

Des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) ont été développés pour former les individus aux compétences spécifiques requises dans cette industrie. Il existe actuellement 10 CQP différents, formant plus de 300 personnes par an.

La filière a également établi des partenariats avec l’Éducation nationale pour rénover les formations existantes comme le CAP et le Bac Pro Maintenance nautique. De plus, le réseau des Campus des métiers du nautisme s'est développé, passant de 3 à 13 membres entre 2020 et 2021. Ces efforts sont complétés par des campagnes de promotion des métiers lors de salons nautiques et par des initiatives internes des entreprises pour la formation.

Batterie au lithium

Mettre en place des dispositifs d’aide au logement et au transport pour favoriser l’emploi

La situation géographique des entreprises de la filière nautique, souvent situées dans des zones littorales éloignées des grands centres urbains, pose des défis significatifs en termes de transport et de logement pour les employés potentiels, notamment ceux qui ne sont pas originaires de ces régions. Cet éloignement et l'accès difficile rendent non seulement le déplacement vers ces lieux de travail contraignant, mais entraînent également des difficultés pour se loger, car le coût de la vie dans les zones côtières peut être prohibitif.

Ces facteurs conjugués constituent une barrière financière et logistique importante, dissuadant de nombreux travailleurs potentiels de rejoindre la filière nautique malgré la forte demande d'emplois.

La structuration même de la filière augmente les difficultés de recrutement. Composée essentiellement de TPE et PME, pour lesquelles la gestion des ressources humaines n’est pas une priorité, la capacité d’anticipation en matière d’emploi et de recrutement est faible.

Pour remédier à ces problèmes, il est primordial de développer et mettre en œuvre des solutions telles que des aides au logement, des partenariats avec les agences immobilières locales et des plans de transport subventionnés. Ces initiatives visent à faciliter l'accès au logement et au lieu de travail, réduisant ainsi les obstacles financiers et logistiques pour les employés.

En tant qu'acteur clé au sein de l’industrie nautique, Dolphin Charger illustre parfaitement la capacité d'innovation et le dynamisme de la filière. Chargeurs de batteries AC/DC, booster DC/DC, convertisseurs DC/AC, batteries, gestionnaires de batteries, IHM… Depuis près de 30 ans, Dolphin Charger conçoit, fabrique et distribue une gamme complète de solutions de conversion d’énergie, au service des industries nautiques. Découvrez nos solutions OEM / ODM !

Autres actualités

Voir toutes les actualités
27 févr. 2024

Dolphin Charger a déménagé !

Le nouveau bâtiment a été construit dans la ville d'Annecy, en France, où l'entreprise a démarré ses activités il y a plus de 25 ans. Les plans de la nouvelle installation de 2 000 m² (presque le double de la surface précédente) offrent un espace de bureau bien aménagé pour répondre aux besoins de ses clients pour de nombreuses années !
8 févr. 2024

Filière nautique : comment faire face à la pénurie de main-d’œuvre opérationnelle ?

Depuis plusieurs années, la filière industrielle nautique fait face à un défi majeur : une pénurie de main-d'œuvre opérationnelle. Malgré un nombre important d'opportunités d'emploi, cette problématique est particulièrement aiguë chez les constructeurs de navires de plaisance. L'enjeu principal pour la filière nautique : attirer et retenir les talents. Cette situation soulève plusieurs questions : comment améliorer la visibilité et l'attractivité des métiers de la filière nautique ? Quelles stratégies adopter pour résoudre les problèmes de logement et de transport qui constituent des obstacles pour les travailleurs potentiels ? Et comment des entreprises innovantes - telles que Dolphin Charger - peuvent-elles jouer un rôle dans la revitalisation de ce secteur ?

Hello.

This is our French website.
For English, simply click here: www.dolphin-charger.fr

Pour continuer votre visite en français, cliquez ici